Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 19 mars 2007

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 19 mars 2007

Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

Chaque petit geste compte
La part du Colibri


L'incendie fait rage dans la forêt

Un jour, dit une vieille légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.


75 battements d'ailes par seconde!

Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes d'eau avec son bec pour les jeter sur le feu.


Après un moment, le toucan, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou ? Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ! »


Et le colibri lui répondit : «Non, mais je fais ma part».

(...)


Pour lire l'encourageante  suite de cette légende amérindienne, cliquer ICI



Toucan



Le Colibri : jusqu'à 75 battements d'ailes à la seconde !


Un bijou de la chimie du Vivant


L'homme est le plus grand danger qui menace la vie des colibris, ce bijou inestimable du monde des oiseaux. À la fin du 19e siècle, des centaines de milliers de colibris ont été tués pour leur plumage (Plume Trade or Millinery Trade) utilisé alors dans la fabrication des chapeaux (chapellerie). À cette époque, le chapeau était devenu un accessoire incontournable de la toilette féminine. Partout en Europe et en Amérique, les femmes de la classe bourgeoise rivalisaient entre elles pour avoir la plus belle coiffe parée de plumes et de fleurs.

Imaginez, en une seule semaine de l'année 1888, plus de 400.000 plumages de colibris ont été vendus à l'encan à Londres. Les experts croient que plusieurs espèces de colibris ont ainsi disparus avant de pouvoir être adéquatement identifiées. Heureusement, la mode a changé. La capture et l'exportation des colibris sont maintenant défendues aux États-Unis et dans plusieurs autres pays.


natureLire l'article en entier



Nazca colibri
Le colibri, un des géoglyphes de Nazca au Pérou
(entre 300 av. J.-C. et 800 de notre ère)




natureLa part du Colibri : Deviens lanceur d'alerte pour le salut de la Vie !




Fais ta part !

Un message du Mich, lu par le Fred,
colibri pour SOS-planete
(audio 9:16)
 

Enceintes à donfff !!!

 

Télécharger Adobe Flash Player

 

 

 


L'enfant et les étoiles de mer

L'enfant et les étoiles de mer. Oui pour celles que je sauve, ça a un sens!

Il était une fois un vieil homme qui se promenait chaque matin au bord de l'océan.

Un jour, il vit un petit garçon qui soulevait quelque chose avec précaution et le jetait à la mer.

Il cria : « Bonjour ! Que fais-tu là ? »

Le petit garçon se redressa et répondit : « Je rejette des étoiles de mer dans l'Océan. On est en marée descendante et le soleil brûle. Si je ne le fais pas, elles mourront. »

« Mais, jeune homme », répondit le vieil homme, « As-tu pensé que la plage s'étale ici sur des kilomètres et des kilomètres ? Et les étoiles de mer, il y en a partout ! Tu ne peux pas toutes les sauver ! Cela n'a aucun sens ! »

Le garçon, en l'écoutant poliment, se pencha, ramassa une autre étoile et la jeta à l'eau en souriant : « Mais si, cela a un sens ! Pour celle-là ! »



Auteur allemand inconnu. Traduction d'Ilse pour Terre sacrée



L'enfant et les étoiles de mer!


La vérité est un pays sans chemin



Aucune organisation, aucune foi, nul dogme, prêtre ou rituel, nulle connaissance philosophique ou technique de psychologie ne peuvent y conduire l'homme.

Il lui faut la trouver dans le miroir de la relation, par la compréhension du contenu de son propre esprit, par l'observation et non par l'analyse intellectuelle ou la dissection introspective.

L'homme a échafaudé lui-même des images, des clôtures de sécurité, religieuses, politiques ou personnelles. Celles-ci se manifestent en symboles, idées et croyances. Le fardeau qu'elles constituent domine la pensée de l'homme, ses relations et sa vie quotidienne.

Ce sont là les causes de nos difficultés, car, dans chaque relation, elles séparent l'homme de l'homme.


Krishnamurti



La part du colibri



Le peu qu'on peut faire, c'est pas rien! Peu par beaucoup, ça fait beaucoup. Il n'est pas demandé à tout le monde de tout faire. Mais ne faisons pas RIEN!

Ne rien faire, c'est laisser faire!

Faisons au moins
la part du colibri...

Voyagez en popup (unique sur le Web!) :



A Réchauffement planétaire et effet boule de neige

natureQu'est devenu homo sapiens en 200 000 ans d'évolution ?

natureAvatar n'est pas une affabulation

natureSondage synthétiseur de nourriture

A
Poème sur la 7ème... Sublime !

natureInscription à la lettre basique et à Sauve la Terre !

natureUnique sur le Web : voyager en popups;o)



A Vous disposez chaque jour de vingt minutes de bénévolat durable pour surveiller 5 mots clefs choisis, dans une liste que nous vous enverrons, parmi ceux qui vous branchent le plus.

Il faut juste savoir surfer sur Internet, être familiarisé avec le clavier et surtout vouloir faire quelque chose de bien pour le salut de la Vie sur Terre.


Don Quichotte et la civilisation technologique Oeuvre bénévole de Mika Rastasardine

Deviens lanceur d'alerte


Rejoignez les lanceurs d'alerte



Pourquoi diable les colibris sont-ils si rares pour sauver le ballon bleu qui nous nourrit, tandis que les foules englouties s'agglutinent dans les stades et derrière leurs écrans LCD ?

Pourquoi ce déséquilibre ?

Pourquoi pas un petit peu moins de terriens à courir, courir, du matin au soir et même la nuit dans leurs rêves, et pas un petit peu plus de colibris ?

N'est-ce pas une question de vie ou de mort ?


 
A Exprimez-vous : Vos commentaires sur le site


Galerie de photos pour l'éveil de l'esprit. Magique!     A insérer sur votre blog : Ce blog défend la Vie!



Adhérer ou faire un don à l'association Terre sacrée     


 Charte des lanceurs à bien lire avant de poster. Merci.    



Il nous manque les ailes des oiseaux ou... des anges;o)

Merci de nous aider dans notre mission

natureHelp ! Exprimez-vous : Vos commentaires sur le site               Fermer la popup Fermer la popup