A noter que certaines pages anciennes ne sont pas compatibles avec les smartphones. La version pour les mobiles est ICI

Yvan Marzin

TOUT EN BAS! Ascenseur expressPOLLUTION

La planète va très mal, nous coassent les grenouilles

Courrier international - 18 oct. 2004

________________________

"Déjà présents au temps des dinosaures, les amphibiens - grenouilles, crapauds, tritons, salamandres... - sont considérés comme les vertébrés les plus anciens de notre planète. Ils ont également assisté aux premiers pas des singes bipèdes. Or cette classe d'animaux est aujourd'hui menacée de disparition", constate The Independent.

Le quotidien britannique cite une étude parue le 14 octobre, qui "indique qu'un tiers des amphibiens sont en voie d'extinction, la principale cause de ce phénomène étant la pollution. Ces disparitions s'observent dans toutes les parties du monde : en Amérique latine, en Afrique, en Europe comme en Australie ou en Nouvelle-Zélande".

Ces animaux sont en effet sensibles à la transformation de l'environnement par l'homme : "La pollution de l'atmosphère et des eaux, la destruction de leur habitat, la chasse qui leur est faite pour les manger ou les utiliser comme médicament sont autant de choses qui nuisent aux amphibiens."

Le phénomène est grave, s'inquiète The Independent, car "ces animaux sont considérés par les scientifiques comme le meilleur baromètre de la santé environnementale de notre planète". Or le déclin de ces vertébrés est très rapide en comparaison de celui d'autres espèces : 32 % des amphibiens sont menacés, contre 12 % des oiseaux et 32 % des mammifères, qui sont également en voie de disparition ces dernières décennies.

"L'étude la plus récente estime à 122 le nombre d'espèces d'amphibiens disparues depuis 1980. Simon Stuart, de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), remarque que le taux d'extinction des amphibiens en un siècle correspond à celui qu'on devrait normalement constater sur des milliers d'années", s'alarme The Independent. Et le quotidien de rappeler que "Russell Mittermeier, président de l'ONG Conservation International, a déclaré que 'le déclin catastrophique des amphibiens est un avertissement nous signifiant que nous sommes dans une période critique de dégradation environnementale'".

Anne EsperetLogo de Terre sacrée. Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

https://www.terresacree.org   

 

Biodiversité : l'hécatombe! - Comment va la Terre?

 

 

   

  











Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC