Nature environnement
TOUT EN BAS! Ascenseur express

Interrogations concernant la vaccination contre la grippe A/H1N1

 

Mardi 15 septembre 2009

 Lettre ouverte au Pr�sident Sarkozy, au Gouvernement fran�ais, aux S�nateurs et D�put�s tous contact�s par courrier postal

Top c'est parti! Signer la p�tition

E-Mail confidentiel

Vacciner toute l'humanit� pour une grippe et ce chaque ann�e?
Mika le 29 ao�t 2009

Le 20 d�cembre 2006, un travail b�n�vole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 19 mars 2007

Mika le 29 ao�t 2009
 

 

sauver la vie, sauver la plan�te Faxez ou postez, sur papier recycl�, cette p�tition � M. Nicolas SARKOZY
Pr�sident de la R�publique
Palais de l'Elys�e
55, rue du Faubourg Saint-Honor�
75008 Paris France
Fax : 01 47 42 24 65

Pour l'envoyer au  Premier ministre : http://www.gouvernement.fr

environnement, nature, vert, �cologie, biologique, plan�te TerreDix questions au Gouvernement Belge

 

 

sauver la vie, sauver la plan�te A �couter toutes affaires cessantes, 4 mn de bonheur !!!

Chronique de St�phane Guillon sur France Inter, du mardi 15 septembre

Une grippe de tafiole!

On nous ment !

Ou comment refourguer 94 millions de doses vaccinales en affolant la population !

Les paris sont ouverts !

 
Lettre overte � Nicolas Sarkozy concernant la vaccination contre la Grippe A/H1N1



Monsieur le Pr�sident de la R�publique Fran�aise,

Monsieur le Premier Ministre,

Madame La Ministre de la Sant�,

Mesdames et messieurs les S�nateurs,

Mesdames et messieurs les D�put�s,



En raison des �l�ments contradictoires qui circulent � travers le pays au sujet de la pand�mie suppos�e du virus de la grippe A/H1N1, nous vous demandons instamment de bien vouloir r�pondre d'urgence aux questions l�gitimes que se posent les citoyens.

Plus d'un milliard d'�tres humains meurent de faim sur Terre

1) Comment justifiez-vous l'ampleur des mesures de s�curit� mises en place contre la grippe A, consid�rant les chiffres et statistiques officiels suivants?

A la date du 12 Septembre 2009 et en trois mois de pand�mie de grippe A, le nombre des d�c�s dans le monde est de 3611. Ce qui repr�sente un taux de mortalit� (par rapport au nombre de cas av�r�s) de 0,888%. Notez que la majorit� des victimes souffrait d�j� de pathologies graves.

Si le virus A/H1N1 ne mute pas vers une forme plus active, ce qui semble maintenant le sc�nario le plus probable, 8,4 millions de personnes mourront au maximum sur Terre des s�quelles de cet "avertissement"? Soit 0,122% de la population mondiale. Ceci en tenant compte du dernier taux d'attaque de 14% enregistr� en Nouvelle Cal�donie. Le plus �lev� � ce jour. Ce sera en r�alit� �norm�ment moins : Au mieux, en r�percutant le taux de contagion moyen enregistr� en Oc�anie, c'est � 243 196 d�c�s dans le monde que nous devons nous attendre ! Moins donc que la grippe saisonni�re.

A titre comparatif, et faute de traitement, 13 millions de personnes meurent chaque ann�e dans le monde de diarrh�es, malaria, rougeole, pneumonie et infirmit�s. 35 600 par jour. Plus d'un mort toutes les 3 secondes! Ces chiffres sont des minimums.

Dans le m�me temps, 7,3 millions sont victimes de famine (Ce chiffre aussi est un minimum. 75% sont des enfants!) Plus de 20 000 par jour. Un mort toutes les 4 secondes!

Tout confondu : 20,5 millions de morts par an. 56 164 par jour. Deux morts toutes les 3 secondes!

Pourquoi donc mettre tant d'ardeur � sauver -et ce sans certitude de gu�rison pour la plupart!- ces 8,4 millions de personnes maximum, qui risquent potentiellement de subir les effets secondaires de la grippe A et du vaccin? Et pourquoi ne pas sauver les 20,5 millions d'autres qui, dans l'ignorance collective, meurent de faim et de maladies courantes? Alors qu'il suffirait de r�quisitionner 10% des b�n�fices des multinationales qui, au passage, redoreraient ainsi leur blason.

Plus de 20 000 par jour!

2) Pourquoi continuer � propager la peur chez nos concitoyens? Alors que M. Bernard Debr�, Professeur de M�decine et D�put� d�clarait le 26 juillet 2009 dans le Journal du Dimanche :

� La grippe A (H1N1) n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle �tait peut-�tre m�me moins dangereuse que la grippe saisonni�re. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !� Ce n'est ni la peste, ni le chol�ra !

� Tout ce que nous faisons ne sert qu'� nous faire peur. [...] Oui cette grippe fuse tr�s vite. Et apr�s ? Un malade en contamine deux ou trois, contre un pour une grippe classique. Mais cela reste une � grippette �, ce n'est ni Ebola, ni Marburg. � Plut�t un Big Flop! Cette grippe apporte maintenant la preuve qu'elle est b�nigne.

� Sans le dire, les pouvoirs publics ont d�j� commenc� � r�duire la voilure. Les malades, dont on ne v�rifie d'ailleurs plus s'ils ont attrap� le A/H1N1 ou un simple rhume de cerveau, sont d�sormais invit�s � prendre du parac�tamol. �

[...] Les gouvernements � n' avaient pas vraiment d'autre choix que de suivre � apr�s que l'OMS eut, � de fa�on un peu rapide, commenc� � gesticuler, avec des communiqu�s quotidiens et des conf�rences de presse � r�p�tition. �

� Bien s�r, ce virus peut muter et devenir virulent. Pour l'instant ce n'est pas l'avis exprim� par la majorit� des virologues... Admettons que le pire se produise. Est-on certain que les vaccins command�s seront efficaces ? Non � tranche Bernard Debr� qui qualifie d' � erreur �conomique � le fait d'avoir command� tous ces millions de doses fermes de vaccin contre un virus qui mute � tout bout de champ.

Entassement de porcs

3) Pourquoi ne pas �mettre des r�serves sur la question des adjuvants du vaccin, tels que nanoparticules, squal�ne, mercure, aluminium, formald�hyde, b�ta-propiolactone, polysorbate 80... dont la toxicit� a �t� reconnue par diff�rentes �tudes. Que faites-vous du principe de pr�caution?




4) Que r�pondez-vous aux d�clarations suivantes ?

"Il n'y a pas de raison de croire que le vaccin soit capable de pr�venir ou de diminuer la grippe et ses complications. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu'il ne sert � rien contre un virus aussi instable, mais ils continuent � le vendre tout de m�me." Dr . Anthony Morris (anciennement chef du Contr�le des vaccins, gouvernement des Etats-Unis)

� Vouloir prot�ger la population mondiale contre une chose aussi inoffensive qu'un rhume ? C'est de la folie ! � Dr Thomas Jefferson, �pid�miologiste qui apr�s avoir compil� quarante ans de recherches, conclut que les vaccins antigrippaux sont d'une efficacit� tr�s limit�e.

Le virus

5) Pourriez-vous, au regard de ces d�clarations (qui ne repr�sentent qu'une infime partie de celles qui ont �t� publi�es dans ce sens) nous justifier la d�cision de vos experts de suivre les recommandations de l'OMS en mati�re de � groupes � risques �, � savoir les professionnels de sant�, les femmes enceintes, les malades chroniques, asthmatiques, diab�tiques, ob�ses, les malades du coeur et des poumons, les enfants etc. Ces groupes ne vont-ils pas servir de cobayes du vaccin et de ses adjuvants?




6) Sachant que les proc�dures d'autorisation de mise sur le march� seront acc�l�r�es et qu'il sera impossible d'�valuer les effets secondaires des produits inject�s, comment pouvez-vous prendre le risque de vacciner la population dont vous �tes responsable ? Pourquoi -et pour qui- existe-il deux versions du vaccin, l'une avec adjuvants et l'autre sans ?

Le virus de la grippe


7) Comptez-vous vous baser sur les seules affirmations des laboratoires lorsque l'on sait qu'ils sont tenus � d'importants r�sultats financiers ?



8) Avez-vous l'intention de pr�voir des proc�dures d'indemnisation en cas d'intoxication d'une partie de la population par le vaccin et ses adjuvants nocifs ? Les multinationales pharmaceutiques ont-elles en France l'immunit� p�nale ?

Nous vous rappelons, sur ce point, l'�pisode de la vaccination massive de 46 millions d'Am�ricains contre la grippe porcine en 1976, pour une pand�mie qui n'a jamais eu lieu : celle-ci a g�n�r� 500 cas de paralysies de type Guillain-Barr� et des milliers de plaintes introduites pour dommages � la sant�. Ce n'est sans doute pas pour rien si ces milliers de victimes ont r�clam� jusqu'� de 3,5 milliards de dollars � l'�tat en d�dommagement du pr�judice subi.

Nous ne sommes pas des moutons!

9) Comment justifiez-vous la quantit� de doses de vaccin command�e par l'Etat aux frais du Tr�sor Public ? 96 millions de doses attendues pour l'automne, et 45 millions de plus r�serv�es, 140 millions de doses pour 65 millions de Fran�ais ? Envisagez-vous de rendre ce vaccin exp�rimental obligatoire et de faire vacciner deux fois toute la population fran�aise ?



10) Refuser de se faire vacciner est un droit. Ne craignez-vous pas que la population applique l'article 35 de la Constitution des droits de l'Homme de 1793 ? Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacr� des droits et le plus indispensable des devoirs.
Les nourrissons!
En raison des pr�c�dents tels que l'accident de Tchernobyl, la vache folle, l'affaire du sang contamin�, l'intoxication par l'Amiante, pour ne citer qu'eux, nous comprenons votre vigilance, mais, en tant que citoyens responsables, nous vous demandons de clarifier de toute urgence une situation que nous ne pouvons tol�rer.




Les abeilles disparaissent!Recevez, Monsieur le Pr�sident de la R�publique fran�aise, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Sant�, Mesdames et messieurs les S�nateurs, Mesdames et messieurs les D�put�s, l'expression de notre profond respect.





Lien vers la p�tition : http://www.mesopinions.com/Interrogations-concernant-la-vaccination-contre-la-grippe-A-H1N1-petition-petitions-322fac049ae3a6a7a946ccf695c0fce7.html




Top c'est parti!  Signer la p�tition


E-Mail confidentiel

Sondage IFOP du 25 octobre 2009

sauver la vie, sauver la plan�te
La pand�mie mondiale au jour le jour (Une exclusivit� de terresacree.org)


Pand�mie virtuelle de grippe A/H1N1

Pour profits r�els!

Scoop de terresacree.org

Une lettre de Roselyne Bachelot du 4 janvier 2010




Monsieur Jean Lassalle, d�put� des Pyr�n�es-Atlantiques, a envoy� aux membres de l'association terresacree.org une lettre de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Sant� et des Sports, dat�e du 4 janvier 2010 :


Roselyne Bachelot et les camemberts
" Monsieur le d�put�, cher Jean,

Vous avez appel� mon attention sur
les pr�occupations exprim�es par l'association "terresacree.org" concernant les risques �ventuels qui seraient li�s � la vaccination contre la grippe A/H1N1.

Cette campagne qui a d�but� le 20 octobre dernier et qui a permis de vacciner plusieurs millions de nos concitoyens a �t� lanc�e apr�s une expertise scientifique fournie par les meilleurs experts nationaux, prenant �galement en compte des expertises internationales.

Le message de pr�vention que je fais passer en invitant chaque personne qui le souhaite � se faire vacciner est malheureusement
parasit� par des experts "auto-proclam�s" dont les prises de position ne sont pas scientifiquement �tay�es. C'est pr�cis�ment pour �viter cette d�sinformation que j'ai cr�� deux espaces d�di�s sur le site internet du minist�re dont j'ai la charge, un espace "grand public" et un espace "professionnels de sant�".

Cette campagne de vaccination est une chance pour notre pays et je saisis cette opportunit� pour saluer la mobilisation des acteurs de terrain dans la lutte contre la pand�mie et je souhaite vous adresser d'ores et d�j� mes remerciements pour votre implication.

Aussi et afin de contribuer � la meilleure information de chacun,
je vous sugg�re de communiquer au pr�sident de cette association les coordonn�es de ce site : http://www.sante.gouv.fr  rubrique grippe A(H1N1).


Esp�rant que ces �l�ments vous permettront de r�pondre aux interrogations de votre correspondant, je vous prie d'agr�er, monsieur le d�put�, l'expression de mes salutations distingu�es. Amiti� fid�le."


Roselyne Bachelot-Narquin
Ministre fran�ais de la sant� et des sports


Mercure : A-09-26887/RBN/DGS/JG
V/R�f : votre courrier du 8 octobre 2009
JI./CM N�09-2298
Libert� Egalit� Fraternit�
R�publique Fran�aise



Bref! On est des ignares malfaisants!

Et on ferait mieux de retourner � l'�cole!


L'�thique de base de l'Association terresacree.org est de toujours v�rifier les informations avec un regard scientifique adapt�.

C'est ce que notre �quipe fait depuis le d�but avec le dossier grippe A/H1N1.

Pour tous les autres dossiers, notre d�marche est la m�me...

Merci Roselyne pour cette pub!



Texte fondateurTanka, lanceuse d'alerte pour terresacree.org :

J'ajouterais qu'il n'est pas n�cessaire d'�tre un scientifique pour avoir du bon sens, et qu'en suivant l'�volution de cette grippe de pr�s tout au long des derniers mois, il �tait assez facile de s'apercevoir qu'elle ne semblait pas plus dangereuse que la grippe saisonni�re. Que de deux maux, il faut savoir choisir le moindre, et que la campagne de vaccination apparaissait d�mesur�e.



sauver la vie, sauver la plan�te 22 d�cembre 2009 : Lettre ouverte � Roselyne Bachelot, ministre de la gabegie


Non � cette vaccination sans �thique!



La connaissance?Logo d'Eric Dernoncourt pour Terre sacr�e nature

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

Fil d'info RSS        Top c'est parti!  Signer la p�tition   E-Mail confidentiel        environnement, nature, vert, �cologie, biologique, plan�te TerreJardin 

 

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base

 


Vous avez aim� cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les r�seaux sociaux

Partager avec vos amis sur le r�seau social Google Plus Partager avec vos amis sur le r�seau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-m�re de Demain l'Homme, ex SOS-planete


 










Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer � l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit � la
newsletter HEBO
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre r�colte d'infos vraies
(lesquelles seront v�rifi�es)
 


Cet annuaire est mis � jour r�guli�rement par C�dric, pr�sident de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Acc�s aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC